Un peu de lecture avec Le Guide de la Fangirl /// A wee bit of reading with The Fangirl’s Guide to the Galaxy

Un drôle de spécimen du mot écrit m’est tombé dessus (littéralement sur mes pieds quand j’ai voulu ouvrir ma boîte aux lettres, merci monsieur le facteur) dernièrement. Spécialement conçu pour les fangirls – les filles geek au sens large du terme, « ce petit guide pratique de la vie geek contient ce qu’une fangirl avertie doit savoir… », à en croire la couverture. Partons donc à la découverte du Guide de la Fangirl, le codex du geek au féminin par Sam Maggs !
A curious specimen of the written word has recently fallen into my lap (or more likely on my feet when I tried to open my mail box, thanks mister postman). According to its cover, tailored for fangirls, « this little practical guide to a geek’s life contains everything a fangirl should know… ». Let’s begin the discovery journey of The Fangirl’s Guide to the Galaxy, a feminine geek’s codex by Sam Maggs !

Publié initialement aux Etats-Unis sous le titre The Fangirl’s Guide to the Galaxy en 2015 par Quirck book, le livre a vu son adaptation française paraître en février 2016, éditée par Hors Collection. Ecrit par Sam Maggs – rédactrice en chef adjointe du site The Mary Sue et une geek féministe aguerrie, Le Guide de la Fangirl pourrait être divisé en plusieurs parties.

Initially published in the USA as The Fangirl’s Guide to the Galaxy in 2015 by Quirck book, the book just got its French edition published in February 2016 by Hors Collection. Written by Sam Maggs – assistant editor of The Mary Sue website and a fervant feminist, The Fangirl’s Guide to the Galaxy can be divided in several chapters.

Chapitre 1 : Eloge de la geek attitude

On commence par une liste non exhaustive de différents fandoms existants (Trekkies, Otaku, Potterheads, Gamers etc.), avec leurs particularités, des objets must have, des conseils pour devenir l’une des leurs et des débats sans fin. Un bon moyen de découvrir certains fandoms et surtout de bonnes idées comment aborder un nouveau fandom qui pourrait nous intéresser.

Suit un petit dictionnaire de termes typiquement geek… et certains beaucoup plus girly, en tout cas à mon goût, basés sur l’exaltation des feels (des sentiments). D’ailleurs plus on avance dans le guide, plus on comprend que ce guide sous-entend que chaque fangirl est extrêmement émotionnelle envers ses fandoms préférés. Passion va normalement de paire avec émotion, certes, mais personnellement je ne suis pas tous le temps en train de faire squee, GLOMP, et débattre sans fin sur les OTP (One True Pairing, un couple de personnages qui nous fait vibrer) et bouder la personne dont le OTP est mon NOTP (à l’inverse, un couple de personnages qu’on déteste). Dommage qu’en présentant les choses ainsi, un néophyte pourrait penser qu’une fangirl reste dans sa phase ado et ne peut apprécier l’univers geek de façon un peu plus mature.

Une fois les connaissances de base acquises, nous poursuivons avec une liste bien développée des moyens pour essayer de rallier vos copines à la passion geek (mais de mon expérience personnelle il vaut mieux ne pas forcer les choses ; ce n’est pas parce qu’une amie novice regarde Star Wars avec vous qu’elle en deviendra aussi dingue que vous-même, malheureusement…), mais aussi comment rencontrer des gens passionnés comme vous IRL, avec quelques conseils comment intégrer votre fangirl attitude par petites touches dans votre quotidien sans pour autant passer pour une folle aux yeux des Moldus. Cette partie montre bel et bien que nous les geeks, on ne reste pas tout le temps enfermés chez nous, le nez collé sur l’écran ; bien au contraire, on adore rencontrer d’autres passionnés et partager des choses qu’on aime tant !

Chapter 1: Praise of the geek attitude

We start with a list of different existing fandoms (Trekkies, Otaku, Potterheads, Gamers etc.) with thier specific aspects, must have objects, tips for becoming one of them and endless debates themes. A good way to discover new fandoms and great ideas for getting to know those that might interest us.

We continue with a typical geek words dictionnary… and some of the more girly expressions, at least to my taste, based on the exaltation of the feels. As we go futher throughout the pages, more we understand that this guide suggests that every fangirl has an extremely emotional attitude towards her favorite fandoms. Passion goes along with emotions, sure, but personally I don’t always go squee, GLOMP, and I surely don’t have endless debates about OTP (One True Pairing) nor I don’t sulk someone who’s OTP is my NOTP. It is quite a shame that by reading such a description, a newbie could think that a fangirl stays in her adolescent phase and is uncapable of appreciating the geek universe in a more mature manner.

Once we’ve learned all the key words, we go on with a nicely developed list of ways to rally your lady friends to the geek cause (although from my own experience I can tell you that there is no point in imposing anything ; it’s not because you make your newbie friend watch Star Wars with you that she’ll become a huge fan like you, unfortunately…), but you will also find ideas of places where you can meet some geeks IRL, as well as several tips on how to integrate by subtle touches your nerdy passion into everyday life, without looking like a madwoman in the eyes of the Muggles. This chapter succeeds in showing that we the geeks don’t stay locked up in our room with our noses glued to the screen all the time; on the contrary, we love meeting other passionates and sharing stuff that we like so much!

Chapitre 2 : Les filles geeks en ligne

C’est peut-être juste moi, mais je trouve que ce chapitre est surtout destiné aux lecteurs plus jeunes. Je ne dis pas ça par rapport à la présentation des sept royaumes d’Internet avec leurs us et coutumes (la Toile est tellement vaste qu’il y a forcément un réseau ou deux que vous maîtrisez moins bien que les autres) qui semble vraiment utile, ni pour le guide d’initiation à l’écriture des fanfic qui a l’air bien aussi, même si ce n’est pas forcément ma tasse de thé. Je le dis surtout pour les conseils généraux de comportement en ligne, allant de contenus publiés pour sa sécurité aux conversations enflammées qu’il vaut mieux modérer. Bien sûr l’auteure a raison de mettre un accent dessus, je pense juste qu’une personne mature surfant sur le Net depuis des années devrait savoir tout cela depuis un bon moment. Mais après tout, une piqûre de rappel ne fait jamais de mal ! Surtout le mot de la fin avec la fameuse loi de Wheaton : Don’t be a dick. Ne sois pas un connard. Tout est dit ❤

Toutefois, j’ai trouvé la partie concernant les différents types de trolls et les moyens de les combattre hilarante ! J’ai même découvert que je suis un Troll Warhammer sur les bords. Je l’avoue, j’ai horreur des fautes d’orthographe et du langage SMS dans les canaux de discussion, et parfois je le fais savoir par un « mes yeux saignent »,  ou « une fois que tu as réussi à vendre cet objet, rend un service à l’humanité et achète un Bescherelle s’il te plaît ». Sérieusement les gars, faisons un effort d’écrire correctement pour le respect de chacun, des fois c’est carrément incompréhensible.

Chapter 2: Geek girl on-line

Maybe it’s just me, but I had the impression that this chapter is especially written for younger readers. I’m not saying this regarding the presentation of the seven Internet kingdoms with their specificities (the Web is so huge that surely there are some networks that you master less than others) which can be really useful, nor the fanfic writing guide that seems really good, even if it’s not my cup of tea. No, I’m saying this due to general advice on on-line behavior, from the type of published content for our own safety to very vivid discussions that we might want to moderate. The author is entirely right to put an emphasis on that, but to me every mature person who’s been sufring on the Net for several years should know all that by now. But after all, a little reminder never hurts! Especially if it’s followed by the famous Wheaton law: Don’t be a dick. That’s all there is to say ❤

However, I found the part about different types of trolls and ways to fight them purely hilarious! Heck, I even discovered that I can be a Warhammer Troll myself from time to time. I admit, I can’t stand misspellings and SMS lingo in discussion channels, and I might show my discontent by saying something like « my eyes are bleeding ». seriously guys, let’s all make an effort to write correctly in order to respect one another, sometimes it’s right on incomprehensible.

Chapitre 3 : Banzaï ! Comment survivre aux conventions

Mon favori absolu de tout le livre, il faut lire ce guide rien que pour ce chapitre ! Sam a raison, les conventions sont le summum de tous les feels qu’une geekette peut avoir. Un ou plusieurs jours d’immersion totale dans les fandoms adorés ou ceux qu’on va seulement découvrir, des rencontres avec des auteurs, des panels, des événements, du cosplay, du shopping unique… Bref, il y a de quoi être impressionné, surtout la première fois. Mais c’est avant tout une expérience inoubliable à renouveler aussi souvent que possible à mon avis ; c’est là que vous pouvez laisser votre passion s’exprimer à fond et avant tout faire des rencontres extraordinaires.

Le guide étant sorti aux USA, nous avons ici dans un premier temps une liste de conventions américaines. Amies geekettes de l’autre côté de l’océan, je suis jalouse de tous ces événements geek que vous avez chez vous ! On se rend compte qu’en fait, bien que la France compte de plus en plus d’initiatives ayant pour but de promouvoir les différents aspects de la culture geek, on joue encore dans la cour des petits comparé à d’autres pays. Par ailleurs, j’ai été surprise de constater le manque de mention de mon salon préféré Japan Expo – l’un des plus grands salons geek en France – dans cette liste (parce que l’édition française a quand même fait l’effort d’enrichir la liste originale avec les références locales, et cela reste à féliciter).

Le chapitre consacré aux conventions est un excellent manuel de survivant avec tous les bons conseils concernant la préparation et le jour même de votre aventure. Trousse d’urgence, à faire et ne surtout pas faire dans une convention, rencontres, guide de base pour un cosplay parfait… Rien que lire tout ça m’a directement donné envie de replonger dans la folie de préparation de mon prochain cosplay (plus d’informations à ce sujet ne devraient pas tarder) pour cet été ! ><

Chapter 3: Banzai! How to survive at conventions

My absolute favorite from the entire book, you should read this guide even if it’s only for this chapter! Sam is right, conventions are the climax of all the feels that a fangirl can possibly have. A few days of complete diving into beloved fandoms or ones that we are only about to discover, meetings with authors, panels, events, cosplay, unique shopping… Enough to get overwhelmed, especially the first time. To me it’s above all an unforgettable experience you should renew as often as possible; it’s the perfect place to fully unleash your passion and live extraordinary encounters.

This guide being originally published for the US market, we have here a list of American conventions. Geek lady friends from across the ocean, I have to say that I’m jealous of the amount of all those great geeky conventions you have at home! We realize that in fact, although France counts more and more great projects promoting several aspects of the geek culture, we’re still in the peewee section of the playground, compared to other countries. Moreover, I was surprised by the lack of my favorite French convention Japan Expo on the list (the French edition made an effort of adding some local events as well, for which of course the editor can be congratulated).

The chapter regarding conventions is an excellent textbook providing all the good advice for your preparation and the D-day of your adventure. First aid kit, what to do and mostly what not to do during a convention, meetings, basic guidelines for a perfect cosplay… Only by reading all this I feel a strong need to dive back into the madness of a cosplay builnding project (of which you should probably hear more in the near future, I think) for this summer! ><

Chapitre 4 : Objectif transgressif : geek féministe

La dernière partie de ce livre est celle qui m’a surpris le plus. Car même si on nous a prévenu avec la première phrase de la quatrième de couverture (« Je suis une geek et je suis féministe »), je ne m’attendais pas forcément à ce qu’un quart d’un guide de la fangirl traite du féminisme. Mais finalement, ça fait de la lecture intéressante, même si on n’est pas entièrement d’accord.

Dans ce chapitre, vous pouvez connaître les bonnes raisons pourquoi devenir féministe, une litanie (!) de la féministe geek, un glossaire du jargon féministe, vous démentirez les grands mythes à propos du féminisme et enfin, vous aurez toute une liste de personnages féminins qui déchirent issus de différents fandoms à découvrir, tout en étant encouragé à célébrer le féminisme  au quotidien.

En ce qui me concerne, je considère cette dernière partie du livre comme de la lecture à esprit ouvert, histoire de connaître un autre point de vue que le mien (je prends le féminisme avec de très grosses pincettes). Comme j’ai pu en parler notamment dans un ancien article publié sur ce blog, je me fiche royalement de savoir ce que mon coéquipier dans un jeu/le créateur d’un univers que j’adore/l’acteur principal d’une série etc. ont entre leurs jambes, tant que leur travail est appréciable. Je suis d’accord sur le fait que tout le monde a le droit d’être geek, comme tout le monde a le droit d’aimer les pommes, jouer un instrument de musique ou pratiquer une discipline de sport. Mais à l’inverse, je ne vais pas crier sur tous les toits des éloges d’une oeuvre geek que je ne trouve pas extraordinaire juste parce que c’est fait ou joué par une femme.

Chapter 4: Transgressive goal: geek feminist

The last chapter has surprised me the most. I have been given a heads up with the fourth cover’s content (« I am a geek and I am a feminist »), but I wasn’t expecting for a fangirl’s guide to be in about 25% a presentation of the feminist movement. All in all, it’s a quite interesting read, even if we don’t entirely agree on everything.

The present chapter contains some good reasons for becoming a feminist, a geek feminist’s litany (!), a feminist lingo dictionnary, and a large list of awesome female characters from different fandoms to know about, all while being encouraged to celebrate feminism in your everyday life.

As far as I’m concerned, I take that last part of the book as an open-minded lecture showing me an other point of view (I prefer appreciating feminism from a safe distance). Like I mentioned in my former blog entry (French only, sorry for that), I couldn’t care less what my fellow player/the creator of my beloved universe/the lead actor on a TV series have between their legs, as long as their work is worth admiring. I agree with the fact that everyone has a right to be a geek, as much as everyone is entitled to like apples, play a music instrument or practice a sports discipline. But on the other hand, I will not sing praises to some geek creation that I don’t like that much only because it’s created of performed by a woman.

Le Guide de la Fangirl : pourquoi et pour qui ?

Tout au long du Guide de la Fangirl, on retombe souvent sur la même phrase : « N’aies pas honte de ce que tu aimes. » Ne laisse pas les autres décider ce qui fera ton bonheur, quoi. Parce même si dans ta période ado il y avait peut-être les gens qui se moquaient de toi à cause de tes passions geek, sache quelque chose. Premièrement, crois-moi, tout le monde s’en fiche vraiment de ce que tu fais de ton temps libre – les gens sont trop égoïstes pour s’y intéresser. A moins que tu sois une star, mais bon. Deuxièmement, les gens qui n’ont rien d’autre à faire de leur vie que radoter sur le dos des autres, je suis désolée pour eux, ne méritent pas ton attention et n’ont en aucun cas le droit de te juger. Enfin, vis ta vie comme tu l’entends, crotte ! Avoir une passion qui te rend heureux(se) est un formidable moteur, et je te garantis qu’il y a d’autres personnes comme toi dans ce monde de brutes qui sauront t’apprécier à ta juste valeur et t’encourageront dans ton aventure de fangirl ou de fanboy. Et tu peux me compter au premier rang !

Pour terminer, je souhaite remercier Sam Maggs pour son Guide de la Fangirl. Instructif pour les novices et permettant d’approfondir les choses pour les autres, fournisseur de pas mal de pistes de réflexion, bourré de conseils et d’astuces utiles pour vivre pleinement sa passion ; il s’agit d’une très bonne lecture qui donne surtout envie d’en faire plus. Et vous, qu’avez vous pensé de ce petit bouquin spécial geek ?

The Fangirl’s Guide to the Galaxy: why and for who?

All throughout the pages of the book, we stumble often on the same message: « Don’t be ashamed of what you like ». Basically, do not let other people decide for you what would make you happy. Even if during your teenage years some people were mocking you because of your geek passion, let me tell you a thing or two. First of all, believe me when I say that nobody really gives a crap about what you do in your spare time – people are way too selfish for that. Maybe if you were some kind of a celebrity, but still, nah. Second of all, people who don’t have anything better to do with their lives than throwing poop at your back, I am sorry for them, but they deserve no attention whatsoever from you and they’re even less entitled to judge you in any way. Finally, live your life the way you want to, dammit! Being passionate about something is a great gift and an incredible source of motivation; I can guarantee that there are other people in this cruel world who could fully appreciate you and cheer you on for your fangirl’s (or fanboy’s) adventure. Of course, you can count me in the first row of that joyful crowd!

In a nutshell, I would like to thank Sam Maggs for her Fangirl’s Guide to the Galaxy. Instructive for newbies and making others go further in, this book brings a good deal of food for thought as well as some great ideas and tips for living our passion to its fullest. It’s a great read that mostly makes me want to know and to do more, geek-wise. What are your thoughts about this guide for lady geeks?

Publicités

7 commentaires sur « Un peu de lecture avec Le Guide de la Fangirl /// A wee bit of reading with The Fangirl’s Guide to the Galaxy »

Une remarque, une réaction, un amour à déclarer ? A vos claviers !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s